Michèle 1

Toujours débuter votre lecture par l’article du bas. 

 

Bonjour

Nous sommes très heureuse ici. Les Béninois sont très gentils.Nous avons l’aide de Éric pour le dessin et demain un autre Éric pour la danse. Dans deux semaines nous prendront les cinq meilleurs élèves et nous les amèneront à Ouidah, Porto-Novo et Cotonou.Un voyage éducatif.

Nous sommes allé porter Josiane  à l’aéroport de Cotonou et refaire nos visas qui se terminait le 31 août. Voyage de 10 hres avec arrêts multiples donc un peu de portrait pourquoi pas…

A j’oubliais la merveilleuse fête à GLazoué pour le départ de Josiane, comment décrire du pure plaisir…Notre soirée avec Josiane avait une note de tristesse, notre soeur partait c’est comme perdre une roue à l’auto (c’est peu-être à la charrette).

 

 

                                                   C’est la fête.

À l’aéroport c’était le déluge…On était toute très triste et les béninois avec nous aussi.

Le lendemain on s’est occupé de nos visas très compliqué. ET impossible de se les procurer la journée même, on a  donc  laissé nos passeports au consulat et nos  visas ont été prêt 4 jours plus tard. Cyrille a eu la gentillesse de les attendre à Cotonou.Nous sommes revenus le samedi, bon voyage (une crevaison au retour, via 6 arrêts  pour problèmes de moteur avec on marchait sur le bord de la route dans les « côtes » à l’aller).Ici, être gros c’est un compliment et il vende des pilules pour engraisser. La voisines m’a dit comment Vickie est belle. Ici les interrupteurs sont à l’envers. On passe les cartes dans le sens contraire de l’horloge et on les brassent sur la longueur au lieu de la largeur.Quand on commande il n’y a pas de menus et on commande la pâte, le riz, le yiam ou les pâtes  et la viande est accessoire et les légumes pratiquement absent.Par contre les fruits sont excellents. j’aime tout sauf la sauce gluante que l’on fabrique avec du gombo.Je vous aimes tous, écrivez-moi, vous me manquez..

1 septembre2010  

 

AFONGAJIA (bonjour en fon)

Long time no see. En 12 jours je suis venu à 2 reprises, après 30 minutes d’attente pour me rendre sur le site car le download est difficile, panne d’électricité. Donc R.D.V. manqué.

Nous avons été à Savalou pour la fête du yiam,  une journée magnifique. Visite du château du roi de Savalou. Visite d’un monument en l’honneur d’un chanteur. Naturellement on a mangé du yiam pilé (tubercule semblable à la patate mais meilleur), cela se mange avec une sauce aux arachides; très bon. Visite du marché de Savalou. Et finalement la danse vodoun c’était beau et intrigant…J’ai hâte de vous montrer les photos. On a aussi vu de l’extérieur un temple Vodoun.

 

              Statue du roi de Savalou, sa majesté Dada Tossoh Gbaguidi , 1557.
 
   

 Pose avec *Les frères de sang* groupe de chanteur traditionnel Béninois qui ont eu la grande générosité de chanter à capela pour nous.

Savalou la belle.

   

Bas relief sur les murs du palais

  

Palais royal de Savalou.

  

                        Les 3 filles et nos frères d’accueil dans la court intérieur du palais.
  
  
 
 

 

 

 

 

 

 
Monument inauguré cette année par le roi de Savalou en l’honneur du chanteur Adisso

 

 

 

 
Extérieur du temple vodum de Savalou.

 

 

   

 
 

Danse vodum.

 

  

EN fin de compte je suis dans le projet ,vacance épanouie avec les girls. J’aime travaillé avec les jeunes On fait de la lecture, des math, dessin, musiques, sports; J’ai un bon contact avec les enfants. La règle numéro  » 1″  on ne parle que français pas en fon. à la fin il restera 5 semaines et j’irai seul a Bohicon travailler dans une clinique associé avec la sopedi.

Nous sommes allé à Natitengo en fin semaine, déluge de pluie donc à la Penjari on a vue aucun animal donc safari à l’eau. Les roues  ont été ensevelies dans la boue, on a poussé et rit tous notre petit change … on est allé voir une chute; (belle +++) on a escaladé avec 3 guides environ 14 15 ans j’ai réussi,  avec une certaine crainte. Puis nous avons visité la contrée des Sombas Tata. Un guide numéro » 1″. Les Tatas sont des maisons en forme de château à deux étages. C’est aussi une façon de vivre. On a passé 2 nuits à l’hôtel avec piscine et repas à l’occidental, cela a fait du bien…

 

 

 

 

 

  
  
 

Départ sous la pluie…
  
 
Allons plutot à la chute…

 

  
                             Une photo pour la prospérité avant d’aller à la chute…
 
 
                       On est pas au bout de nos peines, de l’eau, de l’eau…

 

  

La chute en valait la peine; chutes d’eau de l’Atakora, cascade d’une hauteur de 20 mètres

 

 

Le patrimoine architectural du Bénin est constituée d’une grande variété de types de logements, le plus célèbre est le Tata Somba (château de boue ou étages à logements multiples) faites de boue et protégés par la bouse de vache.

    
   
                                                                          Tata Sombas.

 

 

                                     Guide à la  porte d’entrée de la Tata
 
 
 Fétiche protecteur à l’entrée des Tatas (représente les membres de la famille).
  
 
 
 
                                                    Cuisine situé au rez de chaussée.

 

  

 Le premier ou se trouve les chambres et le grenier, stock de grain

  

 

Le voyagement c’est difficile pour moi, taxi de brousse, se sont des véhicules avec plus ou moins de suspension, (en fait c’est la deuxième vie des  autos que l’occident ne veut plus). Nous sommes 7 avec le chauffeur, donc 4 à l’arrière et deux sur le siège passager ( il installe un linge sur le brake à bras pour le 2 qui est assit a l’avant). et c’est encore sur le brake qu’on est le mieux assit.

 
 

 

 

 

 

Monique, Gisèle, Eudoxie et maman.(à l'arrière demi Prisca et Franco)

 

 
 

 

 

Hervé, Monique, Gisèle, Eudoxie et plan arrière Donné, Prisca et Franco.

 

 

 

 

 

Moi, Rollande, Vickie et Maurice

 

 

 

 

 

 

Franco et Paulin.

 

Il me manque que Joakim et papa sur les photos…

 

 

Ma famille est formidable si j’avais fait ce voyage que pour les connaître cela aurait valu la peine. Ils sont au nombre de 13. C’est pour cette raison que nous sommes logé dans un petit appartement juste à coté. C’est Prisca qui nous fait à manger et c’est toujours très bon. La vie en famille Béninoise c’est formidable, j’aurais aimé être née au sein d’une tel famille. Ils ont plusieurs terrains ou ils cultivent la terre. Ils élèvent des poules, capris et lapins. On fait le tri du mais, du riz et des haricots, j’aime. On écoute des télé novelas le soir et je suis accros à celle qui viennent des Indes et du Brézil. On a apprit à jouer au domino africain, j’aime.

Maintenant ma devise «IL N’Y A PAS de PROBLèMES et il n’y en aura jamais plus».

 La vie est d’une beauté incroyable et d’une grande générosité.

Un beau bonjour à tous…                     26 août 2010

 

 

  

  

Déjà le 14 août, Bonne Fête ma belle amie Michèle. J’espère que ta fête comble tes attentes de cinquantaines. J’ai été en pensée avec toi hier…

 

Je suis guéri (mais beaucoup de fatigue m’habite et je coule comme une pomme de douche (transpiration abondante) comme dit Alain). J’ai pas voulu inquiéter personne mais j’ai eu un rhume, mal de gorge, toux, diarrhée et douleur abdominale avec un 12 hre de fièvre qui en dedans de 24 hres, s’est transformé en bronchite. J’ai vu le pharmacien qui m’a prescrit 5 médicaments que j’ai pris et je suis guéri

.
Nous sommes donc arrivé à 3 hre du matin à Cotonou. Nous y étions attendu par Cyrille, Prisca et un autre jeune homme. Une fois à l’hôtel nous avons mangé de ananas UN DÉLICE DES DIEUX, couché à 4:30 hre, éveil à 8 hre. Visite sommaire de Cotonou.
 
Première expérience  de Zem (taxi moto) durée approx. 20 minutes qui m’ont paru des hres,  mais maintenant je suis plus à l’aise en zem (Zem est une abréviation du mot zémidjan, qui signifie littéralement « emmène moi vite » en fon).

 

 

 

Femme et enfant sur Zem

 

Bon maintenant, question bécosse (demande express de Carole): nous urinons dans la douche (petite pièce à coté de la cuisine avec un drain pour évacuer le liquide).

 

 

 

 

 

 

 

 

Douche

Pour les selles c’est à l’ extérieur (trou dans le sol légèrement surélevé en ciment et propre , il n’y a pas toujours d’eau pour rincer donc on a acheté du papier de toilette (environ 60 cents le rouleau)).

 
 
 

Bécosse

Anecdotes; Vickie arrive en courant et c’est pressé « maman maman il y a 8 coquerelles dans les v c », je les ai sorti avec un petit balai. « maman maman il y a une chauve souris dans les v c » je ris beaucoup car pour une raison inconnue  je n’ai pas peur et je les sors. Moi ,j’ai quand même eu peur  » étron au fesse une guêpe sort du trou puis une dizaine (je suis très allergique) est ce que je sors comme cela? je n’ai pas ma seringue d’épipen… ai-je le temps de me rendre à la maison… Je suis resté zen, j’ ai terminé puis je suis sorti. Là,  c’ est Vickie qui a bien rit, donc conclusion  aller au toilette avec la seringue à l’ avenir.Je n’ai pas encore débuté en soin alors l’anime le camp de jour « vacances épanouies » avec les filles. Je dois dire que j’aime bien être avec les enfants ils sont adorables et attentifs. Nous organisons des sports, jeu de français et mathématiques, dessin. Les ateliers sont de 8 à 10 hre et de 14 à 16 hre tout les jours sauf les mercredis (jour du marché, 2 i ème plus grand en Afrique de l’ouest, ils arrivent de partout même les pays limitrophes comme le Nigeria, le Togo, le Niger, le Burkina-Faso etc.)et les samedis et dimanches(journée consacrée à la famille et religion).

    

Marché de Glazoué

La famille Accakpo est formidable. Nous avons la chance d’être dans une famille qui parle français… Belle échange et d’une gentillesse +++.Je vous en reparle à ma prochaine connexion…Ici souvent,  je viens et c’est impossible de me connecter sur le site, donc patience et j’y arrive ou je reviens et ne regardé pas les fautes, car les lettres sont placé différemment.14 aout 2010  

  

Bonjour à vous tous qui attendé des nouvelles depuis un « boute »…Nous allons toutes biens. Par ou débuter? Départ le 28 juillet, 6:15hre d’avion. Rencontre d’une femme exceptionnelle, Saïda. Une femme ouverte sur les autres et respectueuse des valeurs des autres (Je ne me suis jamais senti juger). Nous sommes allé au bord de la mer prendre une omelette Marocaine avec du thé à la menthe; excellent. Voici la vue que nous avions…

Vue de la mer et des piscines

Elle avait tout prévu, il y avait  un chauffeur avec nous toute la journée (notre transit (14 hre). Nous avons visité la Mosquée de Hassan ll, une merveille d’architecture moderne. Pendant le ramadan plus de 25000 pélerins  viennent y prier, et le toit s’ouvre électriquement (la mosquée ci-bas).

La Mosquée de Hassan ll

C'est le plus haut minaret religieux du monde, il est de 200 m.

C’est le plus haut minaret religieux du monde, il est de 200m (ci-haut).

La salle d’ablutions est un joyau architectural, elle est constituée de 41 fontaines ( ci-haut). Nous avons ensuite rencontré Samia la fille de Saïda, une jeune femme pleine d’énergie et je dois dire très belle. Nous sommes allées au plus vieux marché de Casablanca, des étalages de poissons, viandes et volailles; nous avons mangé des huîtres fraîches avec citron: un délice.

Étalage de poissons

Puis déjeuner au resto,  poissons frais et riz: très bon. Un tour dans les bazars (à l’intérieur des murs) une partie ancienne de la ville ou il fait bon se promener dans la foule avec boutique sur rue.

On a aussi visité une boutique ou l’on choisit notre décor pour se marier. Voici une photo d’une possibilité… Les préparatifs se déroulent sur une sermaine (Au Maroc, la cérémonie de mariage donne lieu à de grandes fêtes, qui peuvent durer de trois jours à une semaine et sont plus ou moins coûteuses selon les moyens de la famille, mais toujours très visuelles, avec de magnifiques vêtements et bijoux. En effet, les femmes marocaines assistent toujours aux mariages traditionnels habillées en caftan, sorte de longue robe en soie, satin, mousseline, taffetas ou autre riche tissu, recouverte d’une veste ouverte quelquefois sur le bas de la robe, brodée, parfois pailletée, le tout étant retenu par une large ceinture à la taille). La marié change jusqu’à  7  fois de robe pendant la soirée de la célébration (cela prend fin vers 5 hre du matin).

Finalement, on a fait une dégustation de thé à la menthe, 7 sortes, tous merveilleux. Le décor était  dans un ancien fort avec canon et tous. De retour à l’aéroport pour le Bénin. Saïda nous a offert des babouches ainsi que que la journée, j’ai été touché par tant de générosité… C’ est une première pour moi.Ceci termine car cela fait  1:30 hre que j’écris…À bientôt                                                                                        6 aout 2010   

 

   

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :